21/09/2014

Par la porte (2)

DSCF6147.jpg

Et voilà, je repars là-bas, à Avioth, pour une bonne semaine. Après six jours à Bruxelles (chaleur excessive, trop de monde partout, trop de bruit, sirènes de police et de pompiers, bus bondés, avions à basse altitude, trop de voitures et le reste), j'ai ma dose.

Je suis quand même allé intensivement au cinéma, et j'ai vu quatre bons films : "Inch'Allah" (d'Anaïs Barbeau-Lavalette, 2011) sur le conflit israélo-palestinien, "Hippocrate" (qui suit au quotidien un jeune interne en médecine dans un grand hôpital parisien), "My sweet Pepper Land" (de Hiner Saleem) (un commandant de police et une institutrice dans un village kurde d'Irak, à la frontière turque, confrontés au seigneur de la guerre local, par ailleurs mafieux, trafiquant et ancien collabo) et "Jimmy's Hall" de Ken Loach (Irlande 1932 : Jimmy Gralton, qui anime une salle villageoise, à la fois dancing, centre d'éducation permanente, école d'art et de chant, est confronté à l'hostilité du clergé, des propriétaires terriens et des hommes de main de la droite radicale.

Je me suis réapprovisionné en DVD à la Médiathèque et en livres de poche chez Tropismes. Comme lecture, je vous conseille vivement "D'acier" de Silvia Avallone : l'amitié tumultueuse de deux adolescentes, les passions qui traversent une petite ville sidérurgique de Toscane au bord de la mer, face à l'île d'Elbe, Piombino.

Par la porte (1)

DSCF6146.jpg

Comment on appelle ces choses-là ? Des "rideaux de porte", des "rideaux anti-mouches" ? Une opportunité photographique, en tout cas.

20/09/2014

Ombres brisées

DSCF6138.jpg

J'aime souvent photographier cet escalier, celui qui monte à la cuisine, avec les ombres brisées de la rampe.

Crêpes (2)

DSCF6135.jpg

Crêpes (1)

DSCF6134.jpg

Un dimanche d'août, F. nous avait fait de bonnes crêpes.

L'assiette

DSCF6119.jpg

Lors d'un repas de midi à la maison communautaire, une assiette bien garnie (pain de viande, crumble de légumes, lentilles).

19/09/2014

Par-delà le petit pont

DSCF6118.jpg

Après ces séries urbaines (Gand, Liège), retour à des sujets ruraux, autour d'Avioth, qui est quand même mon port d'attache pour la (meilleure) moitié de mon temps. Ici, je reviens vers la maison communautaire, par le petit pont qui franchit le ruisseau ; je le surnommais le Rubicon quand j'étais chez cette vieille Jaku (Terraterre), je lui disais, après un bon moment passé chez elle, "je vais re-franchir le Rubicon" (ou bien, variante, je disais "je retourne à Avioth-Ouest"). Je vais vers la maison, le potager, et voici le linge qui sèche, la prairie, les pommiers.

Ecrans (2)

DSCF1431.jpg

Un autre humain face à son écran, dans le même wagon.

Ecrans (1)

DSCF1429.jpg

Dans les trains comme partout, les humains sont connectés à leur écran, ici une tablette, en gare de Louvain.

En train

DSCF1415.jpg

Intérieur, extérieur, réalité et reflet, lors du trajet en train entre Liège et Bruxelles.

18/09/2014

Le dedans et le dehors

DSCF1414.jpg

Le dedans et le dehors se mêlent dans cette image. Le parvis de la nouvelle gare des Guillemins, une verrière et un restaurant / cafétéria au décor résolument contemporain.

Art déco

DSCF1413.jpg

Si je ne me trompe, cette étrange maison, près de l'ancienne gare des Guillemins, est de style Art Déco.

Sainte Véronique

DSCF1412.jpg

L'église Sainte-Véronique, avec une sculpture caractéristique de cette sainte.

L'étang

DSCF1409.jpg

Un petit étang dans le parc du Jardin Botanique de Liège.

17/09/2014

Le petit cochon

DSCF1408.jpg

Dans la devanture d'une boucherie.

Degré zéro

DSCF1407.jpg

Cet immeuble, toujours dans le centre de Liège, est ce que j'appellerais le "degré zéro" de l'architecture. Laideur, matériaux de mauvaise qualité, vulgarité, voué à une dégradation rapide.

Les deux lions

DSCF1406.jpg

Un carrelage célébrant la fraternité d'armes entre la Belgique et la France, près du boulevard de la Sauvenière.

Vitrine (3)

DSCF1404.jpg

Et le salon de coiffure lui-même, c'est ça.

16/09/2014

Vitrine (2)

DSCF1403.jpg

Encore la vitrine de ce salon de coiffure, décidément décalée.

Vitrine (1)

DSCF1402.jpg

La vitrine pour le moins décalée d'un salon de coiffure "alternatif", non loin du palais de justice, à Liège.

Ex-escalator

DSCF1401.jpg

Gare des Guillemins (2)

DSCF1399.jpg

Et après cette expo, passionnante et souvent éprouvante, on retrouve l'architecture cosmo-spatiale de la gare des Guillemins.

Expo 14-18 (13)

DSCF1380.jpg

Et un mur, dans la nuit, avec une proclamation de l'occupant.

15/09/2014

Expo 14-18 (12)

DSCF1377.jpg

Un intérieur détruit. Toujours une reconstitution des dégâts de la Grande Guerre.

Expo 14-18 (11)

DSCF1376.jpg

Une autre partie de l'exposition montrait les dégâts causés par les combats, les tirs d'artillerie, les bombardements, sur les logements. Très forte reconstitution aussi. Ne jamais perdre de vue que tout cela existe, au même moment, à Gaza, en Ukraine, en Syrie et en Irak...

Expo 14-18 (10)

DSCF1354.jpg

Expo 14-18 (9)

DSCF1349.jpg

Dans une tranchée allemande.

14/09/2014

Expo 14-18 (8)

DSCF1348.jpg

Très belle, très forte reconstitution du monde des tranchées. Ici, des produits Maggi (d'un industriel suisse, dès 1887), un rat...

Expo 14-18 (7)

DSCF1346.jpg

Dans l'univers des tranchées.

Expo 14-18 (6)

DSCF1342.jpg

Il y avait aussi du tabac de guerre ("Kriegstabak").