05/12/2016

Le cimetière du Dieweg (15)

DSCF4158.jpg

Commentaires

Cette mousse fait comme une autre petite "moumoute" de plus, au dessus du portrait de ce disparu, jeune et déjà dégarni. Je connais un artiste amateur wépionnais (lui aussi dégarni, mais il a la soixantaine) qui s'est fait une spécialité de photographier ces portraits sur faïence en gros plan, mais en montant une chambre / tente blanche au dessus de la tombe, pour éviter les reflets. Il a aussi un truc pour ne pas apparaître dans le reflet. Ensuite il imprime ces photos en énorme, suivant un processus que j'ai oublié. Tu apprécierais son goût de la qualité et même sa curiosité continuelle.

Écrit par : Benoi | 2016-12-06 à 12.49

Celui-ci a un petit air d'ingénieur soviétique, inventeur voire héros du travail de la grande époque.

C'est attachant, la démarche de ce photographe wépionnais que tu cites.

Écrit par : nuages | 2016-12-09 à 21.05

Les commentaires sont fermés.