19/12/2016

Le cimetière du Dieweg (70)

DSCF4272.jpg

Commentaires

Quand je suis allée au cimetière du Dieweg pour la première fois je crois (à la recherche de la tombe d'Isabelle Gatti de Gamond) avec une amie juive, elle a évoqué une coutume... Si mes souvenirs sont bons, les descendants des (Kohaïnim ?) ne pourraient passer devant certaines tombes. Et voilà ce que je trouve sur wikipedia, mais je n'en trouve pas plus long...

"Les cohanim sont soumis à certaines restrictions particulières concernant les visites au cimetière." (source, Wikipedia) (je devrais sans doute suivre le lien).

Écrit par : Pivoine | 2016-12-20 à 12.29

Voilà ce que je trouve à l'article wikip. Cohanim :

"Afin de les protéger de la proximité des morts, les cimetières orthodoxes conservent traditionnellement un terrain réservé aux tombes des cohanim, à distance du terrain général, permettant aux cohanim de se rendre sur la tombe de leurs parents décédés sans pénétrer dans l'enceinte du cimetière. Des mesures sont également prises pour qu'ils ne se retrouvent pas dans le même hôpital, avion ou sous le même toit qu'un cadavre."

Écrit par : Pivoine | 2016-12-20 à 12.31

Merci pour ces infos. A part ça, les interdits, tabous et obligations prescrits par les religions, en particulier le judaïsme et l'islam, me laissent pantois. C'est vraiment l'art de se compliquer la vie.

Écrit par : nuages | 2016-12-21 à 14.52

Les commentaires sont fermés.