28/12/2016

Le cimetière du Dieweg (101)

DSCF4338.jpg

Sur quelques tombes juives du cimetière du Dieweg, on trouve des petits cailloux. C'est une coutume caractéristique du judaïsme, dont on trouvera des éléments d'explication ici.

Commentaires

Dans mon esprit, c'est parce que la fleur est un élément soumis à la putréfaction et que l'on est très attaché, chez les Juifs, à la pérennité du souvenir (que permet d'objectiver une pierre à la différence d'une fleur) et de la tombe (on préserve les tombes durant des siècles, ce qui explique l'encombrement des cimetières juifs).

Je signale que, chez les musulmans, même si ça n'est pas interdit, il n'est pas du tout dans la tradition de déposer des fleurs sur une tombe.

Autre point commun entre Juifs et Musulmans: la crémation est rigoureusement interdite.

Carmilla

Écrit par : carmilla | 2016-12-29 à 17.11

Merci pour votre éclairage sur la question. Je pense que la réponse circonstanciée que l'on trouve sur le lien que j'ai proposé, donne aussi des éléments d'explication.

Écrit par : nuages | 2016-12-29 à 18.57

Écrire un commentaire