18/04/2017

Vie culturelle locale

DSCF4893.jpg

Sur le panneau de la grand-rue d'Avioth, une première affiche électorale était apparue : celle de François Asselineau, candidat à la présidentielle pour une formation politique eurosceptique. Son affiche, qui rebiquait déjà méchamment avec le vent, avait fort à faire pour concurrencer la programmation du pub de Breux et l'avis de disparition (ou vol ?) d'un chien.

Commentaires

Amusant, ce panneau car il y a moyen de connecter tous ces écrits et en tirer toute une histoire. Belle prise Jean

Écrit par : Jean luc werpin | 2017-04-19 à 15.42

C'est vrai que ce serait un bon point de départ pour un atelier d'écriture.
Depuis lors, je l'ai vu sous d'autres couleurs, je le montrerai d'ailleurs un de ces jours.

Écrit par : nuages | 2017-04-19 à 16.57

Écrire un commentaire