05/10/2017

Bidules (1)

DSCF5596.jpg

Après une semaine à Avioth, animée ou paisible tour à tour, marquée par de la convivialité et de bonnes lectures, me revoici à Bruxelles. Comme d'habitude, dans le bus qui me ramène chez moi, je vois plein, plein de gens accros à leurs smartphones, collés à leurs bidules, rivés à leurs écrans, occupés à taper des textos en rafale, à faire défiler les icônes et les pages du bout de leur pouce. Et ça m'énerve, ça m'énerve, me consterne aussi.

Commentaires

le jour où dans un bus ou un train vous verrez quelqu'un qui ne participe pas, parce que ça l'énerve et la consterne, ce sera moi :-)

Écrit par : Adrienne | 2017-10-06 à 07.42

On est au moins deux, alors ;o)

Écrit par : nuages | 2017-10-06 à 08.00

Bonjour,

Vous connaissez, peut-être, le forum "Chasseur d'Images" sur Internet.

Dans le forum "reportage, aventures", il y a un fil qui vient d'ouvrir: "insupportables smartphones". C'est triste et hilarant.

Vous pourriez y adresser votre image évocatrice.

Bien à vous

Carmilla

Écrit par : carmilla | 2017-10-06 à 08.31

C'est pareil en croquis: Je ne compte plus les croquis de prostrés sur leurs "bidules". Des pages entières, surtout dans les salles d'attente. D'un côté à part les pouces, les gens ne bougent pas et c'est plus facile à dessiner. Mais d'un autre côté on voit les mêmes visages penchés au Mexique, en Belgique et ailleurs, les mêmes geste pré-programmés. Un copié-collé. En dehors du croquis, je m'effare aussi de voir des groupes d'amis au resto, des familles ou même des couples englués dans cet onanisme technologique. Berk, berk. Pareil pour mes élèves au cours. Regardez les jardins, y voyez-vous des enfants jouer?

Écrit par : Benoi | 2017-10-06 à 10.53

@ Carmilla : oui, je connais bien le forum Chasseur d'images et j'interviens régulièrement sur le forum Fuji (et les photos produites par des appareils Fuji ; j'y ai d'ailleurs mis ma photo "Bidules"). J'irai voir la section "insupportables smartphones".

@ Benoi : je vois qu'on partage le même écoeurement devant l'utilisation permanente et omniprésente des bidules.

Écrit par : nuages | 2017-10-06 à 12.05

Un jour, pendant un de mes voyages vers Genval, une jeune dame a mis ses écouteurs dans ses oreilles et branché sa liseuse électronique... J'avais vraiment le sentiment qu'il y avait une barrière entre elle et le monde.

A Bruxelles, les trajets ne sont pas si longs, quand même, qu'il faille absolument faire quelque chose pendant ce temps-là... J'aime plutôt bien rêver et si je sors mon smartphone, c'est pour prendre une photo discrètement, ou envoyer un sms si nécessaire (avec un gsm ce serait la même chose, photos en moins).

Écrit par : Pivoine | 2017-10-11 à 23.23

Quant aux couples au resto, en effet, je trouve ça plutôt étonnant... Peut-être se disent-ils qu'ils s'aiment par écrit ? Mais j'ai quand même des doutes ...................

Écrit par : Pivoine | 2017-10-11 à 23.24

Dans les couples qui sont absorbés dans leurs smartphones, peut-être qu'ils tchatent avec leurs amants respectifs ?

Écrit par : nuages | 2017-10-11 à 23.53

Alors, ce serait plus pratique d'aller dans les toilettes. L'homme dans la toilette pour hommes tchatant avec une femme dans la toilette des femmes dans un autre resto, sa compagne dans la toilette des dames tchatant avec un homme dans un troisième restaurant, pendant que la femme de celui-ci tchate encore avec un autre amant. De fil en aiguille, de tchat en tchat, on ferait le tour de la planète.

Je vais t'horrifier mais dans les Joséphine Ange gardien (peut-être que tu ne connais pas ça o;) elle reçoit ses ordres de mission sur un smartphone désormais o;))) dans le dernier, son smartphone sonne pendant des funérailles, devant l'urne des cendres de sa protégée...

Écrit par : Pivoine | 2017-10-13 à 22.23

Dans la rue, ça m'arrive parfois, quand cette épidémie de smartphones m'énerve, de marcher d'un air concentré avec un smartphone invisible dans la main ; ou bien, de marcher face à une personne absorbée par son bidule, pour voir si elle arrivera à éviter la collision avec moi ; à part ça, j'ai un petit enregistreur numérique qui ressemble à un GSM, et je pense parfois à le regarder d'un air concentré et d'en faire sortir les sons que j'ai enregistrés de temps à autres, comme des poules, des cris d'amour des grenouilles, des oies.

Écrit par : nuages | 2017-10-13 à 22.29

Écrire un commentaire